Ohayou-Tokyo
Irashaimase tomodachi !
Bienvenue sur le Forum Ohayou-Tokyo !
Ici une inscription , c'est gratuit et en plus de ça tres gratifiant !
Cours , jeux , musiques , dramas , legendes..... Bref pensez a retirer vos chaussures en entrant sur le forum !


Ohayou-Tokyo le forum ou l'on retire ses chaussures avant d'entrer !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'ijime , ou persécussion chez les jeunes japonais . [ debat ]

Aller en bas 

Que pensez vous de l'ijime au japon ?
C'est des tarés !
67%
 67% [ 4 ]
C'est vachement abusé
33%
 33% [ 2 ]
C'est marrant
0%
 0% [ 0 ]
Je n'aurai pas voulu aller a l'ecole au Japon !
0%
 0% [ 0 ]
Je ne pense pas , je suis neuter !
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 6
 

AuteurMessage
Nana-sempai
オタク先生 ( Otaku-sensei)
オタク先生 ( Otaku-sensei)
avatar

Messages : 819
Date d'inscription : 13/07/2010
Age : 29
Localisation : Nantes ou Tokyo

MessageSujet: L'ijime , ou persécussion chez les jeunes japonais . [ debat ]   Jeu 28 Oct 2010 - 13:56

Ijime (苛め/虐め), littéralement « intimidation », est un mot japonais désignant les brimades que subissent ceux qui sont exclus d'un groupe parce que différents et sont pris pour cible. Ce phénomène est non seulement très présent dans le milieu scolaire, mais également dans le milieu professionnel et la vie quotidienne. C'est le symptôme d'une société où l'individu ne peut exister qu'à travers l'appartenance à un groupe : famille, quartier, école, entreprise… D'où le besoin de gommer ses différences, comme dit le proverbe japonais : « le clou qui dépasse appelle le coup de marteau ».
Les brimades infligées peuvent prendre diverses formes : racket, harcèlement, sévices physiques, calomnies, Vviolences etc.

Aspects sociaux :

C'est une cause très importante du suicide chez les jeunes et du hikikomori (enfermement, personnes qui refusent de quitter leur chambre), parce que l'institution scolaire ferme souvent les yeux en cas d’ijime, et les victimes ont souvent trop honte pour chercher de l'aide.
Il n'y a d'ailleurs quasiment pas de structures en place pour traiter ce problème et aider les victimes, le recours aux travailleurs sociaux et psychologues étant très mal vu dans une culture où il est important de garder la face.



Dans la culture japonaise:

Misato dans Ki-itchi est un exemple de victime d’ijime et l'écrivain Yū Miri en a souffert durant sa scolarité. Il en est de même pour Suenobu Keiko, célèbre auteur de manga, qui a entre autres écrit et dessiné Life, Happy Tomorrow et surtout l'autobiographique Vitamine paru aux éditions Panini en France. Ces trois manga traitent eux-mêmes de l’ijime. Ou encore mais cette fois en roman Ijimé de Huguette Perol.
Plusieurs séries japonaises (drama) parlent de ce phénomène : LIFE (inspiré du manga du même nom), Nobuta o Produce, Watashitachi no Kyokasho, ou l'abordent : GTO, Hana Yori Dango, etc.

Pour ceux et celles que ca interrese , regardez Raifu (Life) , moi ca m'a choqué , voir a quel points les japonais sont pret a se manger entre eux , c'est fou !

__________________________________________________
リナちゃんのフャン!スキャンダルぱわあ!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/apps/application.php?id=144875468883515
 
L'ijime , ou persécussion chez les jeunes japonais . [ debat ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La lecture chez les jeunes
» Destruction Massive
» nos rues ici en Tunisie sont elles devenues dangereuses.....????
» Mangas Old West... voyons ce qui se fait chez nos amis Japonais
» Les jeunes lisent ils les BD de Jacques Martin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ohayou-Tokyo :: Actualités-
Sauter vers: